Se préparer à des arrestations ou perquisitions «préventives »

En ce moment la pression est maximum pour casser les mouvements sociaux en allant chercher des camarades chez elleux, pour des perquisitions ou des gardes à vue destinées avant tout à les intimider ou les empêcher d’aller manifester.